Mes amplis : 10 à 25 Watts

Je réalise des amplificateurs pour guitare ou harmonica… Petits, comme mon établi !
Ils sont disponibles en tête séparée… ou en combo, avec un HP de 10″ ou 12″…
La disposition et l’équipement sont à composer « custom » en fonction de votre projet.

Mes modèles GeAmp à transistors au germanium ont une puissance de 10 à 25W.
L
e germanium apporte une compression naturelle et un overdrive progressif qui ont peu à envier aux lampes, et cela pour un prix lui aussi compressé !
Je réalise aussi des modèles custom à lampes de 5, 10 ou 15W de haute qualité, avec des composants vintage où haut de gamme là où cela s’entend. Leur structure, le modèle de référence et les équipements sont à discuter :  Custom, je vous dit !

Dans les deux cas mon parti est de proposer des amplis domestiques ou destinés aux petits lieux de concert, sans faiblesse technique, avec un son qui fera plaisir aux instruments.


Amplificateurs à transistors GeAmp

J’exploite un montage éprouvé des années 60/70, reconnu comme excellent mix solidité / qualité sonore… On le trouvait alors aussi bien dans le matériel HiFi que dans le matériel de sonorisation.

La technologie de réalisation fut d’abord le germanium. Il apportait un bonne qualité sonore, mais nécessitait un tri soigné des composants. Cherchant des solutions industrielles plus faciles, les pays occidentaux ont abandonné ces composants après 1969. Ils ont été au contraire conservés en URSS, et perfectionnés jusqu’aux 90s. C’est de là-bas que viennent mes stocks :  des transistors aux normes militaires, donc de haute fiabilité… Et toujours excellents du point de vue sonore.

Carte d’ampli de 10W utilisant des transistors russes (prototype personnel).

Des propriétés bienvenues en amplification pour instrument…

Les transistors au germanium compressent naturellement le signal global, et les aiguës… Leur passage en saturation est d’autre part assez progressif. Cela les apparente aux circuits à lampes, et les différencie des transistors au silicium, plus fidèles et constants, mais en général assez plats.

Voir mon article « le son du germanium »…


Les amplificateurs pour guitare à transistors souffrent ordinairement d’une réputation médiocre qui vient du fait que depuis les 80s, ils ont été cantonnés à la réalisation de matériels bas de gamme, avec des circuits radinés en puissance (qui ne tiennent pas le coup) et en technologie (avec des préamplis plus simplistes que la moindre des pédales)…

Pourtant, il y a eu de très bons amplis à transistors à la fin des 60s.

Se souvenir des amplis Vox Defiant et Superbass utilisés par les Beatles en 1966-67, des premiers disques de Santana, des combos américains réalisés dans les 70s par Randall ou Kustom (la marque originale, pas son actuel fantôme asiatique). Et les anglais de chez Wem, qui équipaient Pink Floyd à l’époque d’Ummagumma et ont sonorisé Woodstock…
A l’inverse, certains ampli à lampes n’ont pas forcément la qualité qu’ils promettent, ne serait-ce parce que leurs transformateurs de sortie sont déplorables…

Dans toute technologie, il faut ce qu’il faut !

Amplificateur GeAmp10W

Son circuit de sortie quasi-complémentaire est 100% germanium, réalisé avec des transistors russes des années 80-90. Ces composants militaires sont sévèrement triés, ce qui optimise les schémas les plus simples, sans accessoires inutiles.

GeAmp10W est l’ampli domestique typique. Il est upgradable sur demande à 15W/8ohms. C’est avantageux pour travailler avec des haut-parleurs de rendement un peu inférieur à la moyenne courante, comme le petit Greenback 10 pouces de Celestion.

Carte d’ampli de type GeAmp15W en cours de réalisation…
Au fond, un tank de reverb Accutronics original, une option demandée par le client.


Combo de 15W en cours de montage. La tête vue au-dessus est au format Rack 2 unités.
Il sera équipé d’un HP Celestion Greenback de 10″, avec une toile Fender Oxblood originale.

Amplificateur GeAmp25W

Le même montage quasi-complémentaire est ici réalisé en hybride Silicium + Germanium afin de soutenir une tension d’alimentation plus élevée.
Le germanium reste utilisé dans l’étage amplificateur de tension et les transistors de puissance, ce qui conserve les effets de compression et le grain d’overdrive.
Le silicium assure la fidélité du circuit d’entrée et le driving de l’étage de sortie.

A l’arrivée : un ampli 25/35W surprenant, qui n’a rien à craindre de ses concurrents.

Tête d’ampli GeAmp25W 3/4 de rack : 330x88x180mm
Le graphisme louisianais de la façade a été décidé en liaison avec le client.
Le préampli est dérivé de ma pédale SweetGerm, avec une boucle d’effet externe demandée par le client…

Préamplis au choix

Ils reprennent les circuits de mes pédales les mieux adaptées à ce rôle, ou sur demande des classiques de la péamplification instrument.

Préampli de type SweetGerm
Convient bien aux guitares « chaudes » 1/2 et 3/4 caisse, aux humbuckers et P90…
Ainsi qu’aux instruments acoustiques : guitares, contrebasses, et autres.
Très cristallin avec les pick up à simple bobinage, copain avec les graves de la Télécaster.

Préampli de type CurvyMama
Conçu au départ pour l’harmonica, il valorise la chaleur et le grain de l’instrument.
Donne de la cuisse aux guitares aigrelettes : type Fender, tous micros simples.
Circuit d’overdrive au germanium, apportant sa texture en fonction du contrôle de tonalité.

Préamplis custom sur demande
Circuits avec Tone graves / medium / aiguës à la mode Fender, Vox, Marshall…
Circuits Baxandall passifs ou actifs, à la mode Ampeg, pour la basse et l’acoustique.

Des fonctions supplémentaires peuvent être ajoutées :
Ajustage du gain, presets personnalisés, booster de solo avec poussoir externe…
Intégration d’un étage final à tube  basse tension, comme dans ma pédale LowVoltTube.
Réverb à ressort Accutronics, Echo analogique saturable LittleW., boucle d’effet externe…

Amplificateurs custom à lampes

Là, on est à fond dans le custom, avec des modèles sur commande personnelle du client.
Toujours pour des questions matérielles — la taille de mon établi — je ne peux réaliser que des petits modèles, de 5 à 15W… Il s’agira donc de petites têtes, ou de petits combos.

Ils seront développés d’après le projet personnel du client, qui décidera de ce qui peut être économisé et ce qui doit être généreusement envisagé. Mon rôle de designer est alors de lui proposer un ensemble cohérent, répondant à ses désirs et respectant les règles de l’art.

Un exemple de réalisation, en fabrication au printemps 2021.

C’est le projet d’une tête de 15W basée sur l’AC15 Vox original des 60s, complétée de circuits auxilliaires: booster de solo, boucle d’effet avec réglage de tone, atténuateur de haut parleur, et une sortie ligne avec simulateur de HP.
Réalisation à l’ancienne sur tourets, sauf pour la carte de mixage général qui sera imprimée. Transfo de sortie haut de gamme Mercury Magnetics.



Tête à lampes dérivée de l’AC15 Vox, version sixties, en cours de montage et tests…
La carte imprimée des circuits généraux n’est pas encore installée.

Détail de la carte principale sur tourets. Composants neufs des 50s aux 70s.
Les condensateurs électrochimiques sont contemporains, car plus fiables à prix égal.
Les condensateurs de liaison aux endroits critiques sont des papiers huilés militaires russes.


A votre service ! Dites-moi vos envies…
Guitar Poppa.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn