Tous les articles par guitar poppa

A propos guitar poppa

Ancien normalien / professeur de design produit, maintenant retraité et toujours guitariste de post war blues, j'ai pratiqué l'éléctronique depuis l'age de 14 ans. Guitar Poppa est pour moi l'occasion de faire connaître mon expérience dans les technologie vintage à transistors et à lampes.

Samples : CurvyMama (harp)

curvymama-com-bandeau-de-titrage



First steps

Without then with a bit of CurvyMama…
Bottom, Biting and Contour are neutral (12:00).
A bit of drive, and Mama’s natural warmth.


Drive adjust.
3 drive settings : successively at 8:00 – 10:00 – 14:00 …
The Bottom, Biting and Contour tone controls are neutral (12:00).


Effects of Contour and Biting
1. Contour: hollows medium and boosts treble, or on the contrary warms up the tone.
2. Biting: brings a global mordant, or on the contrary darkens and rounds the tone.



Three typical tones

A slow tempo with a rather clear sound

CurvyMama, Samples - Lent et clair• First using CurvyMama …
• Then bypassed to hear the difference.
• And back with the Mama …


A texture that mourns and scratches

CurvyMama, Samples, Un son qui gratte• More Drive and Biting
• The LessMids filter makes it possible to have bite without chipping …
• Lowered Contour attenuates the harmonics.


Bye Bye Swing (bass harp)

CurvyMama, samples, Bye Bye Swing

• Lowering Drive and Biting make it smoother.
• Active LessMids to notch the profile of the Shure Control Magnetic capsule.
(It should be disabled with a SM57…)
Contour accentuates this dug and especially brings brilliance.




Recording samples

• CurvyMama, Harp version.

• Harps: Special 20 and Low Marine Band.
• Harp mike : JT30 equipped with a Shure Control Magnetic dynamic cell.

• 2xEL84 Amp from 1967, restored by me. Clean channel, flat tone, low output volume.
Weber 10F150T loudspeaker, recommended for Fender Princeton; boxed in bass reflex.
A little reverb Holly Grail® for fun.

 

Mama’s tone controls

General principle

CurvyMama’s tone controls are original circuits, working in the frequency ranges that cause the roundness and clarity of the sound : Low mids between 150 and 250Hz, and the medium / trebles articulation between 1 and 3 kHz …
Traditional circuits seldom operate on these specific frequencies, but rather on bands that are easy to spot but not so substantial on  the musical wise.

So, setting the tone of CurvyMama may seem less obvious than keeping bound to the broad categories Low / Medium / Treble. This is much like adjusting sound colors, more subtle nuances. It can be very intuitive. Musicians have ears, right?

Bandeau medium rouge - L15 - Tonalité

curvymama mk2.0 boitier et commandes


The controls of CurvyMama, Harp version.

The tone controls

Bottom

• Sets the level of upper bass and low mids. (100 to 250Hz). This setting gives the thigh to the harps and somme curves to the guitars, without bringing unnecessary bass.
• Almost neutral effect in 12 o’clock position.

Biting

• Balances the overall balance of the mid-high range (500-2000Hz).
• Almost neutral effect in 12 o’clock position.
Turned left : filters to a darker, softer tone.
Turned right : filters to a clearer and more biting tone …
• Very interactive with the Contour setting.

Contour

• Contour sculpts the medium / high frequencies that Biting has globally set.
• It treats together and symmetrically the medium to 600Hz and treble to 3000Hz.
Turned left : attenuate the treble AND draws a slight medium hump.
Turned right : hollows the medium AND boosts the treble.
• Almost neutral effect in 12 o’clock position.

Specific switches of the Harp version

The Less Mids switch straightens the bandwidth in case of excessive mid frequencies.
It notches the tone to 1.5kHz. It’s good for the ear, especially in the case of crystal bullet mikes that sound often harsh. Just as useful, it reduces the risk of feedback.

The Invert Phase switch don’t change the tone, but reverses the phase of the output signal.
This can be very useful to minimize feedback. For a given position of the musician on stage, there is always one of the two positions that alleviates the problem.

Bandeau medium rouge - L15 - Tonalité

Useful benchmarks

The Bottom, Biting and Contour settings are neutral when they are set at 12 o’clock.
It is convenient to quickly recover a sound reference and then work its color.

• Knobs all turned in the same way give a sound of low interest, and sometimes just an increased volume.
One get richer sounds with controls set on different positions.

What setting order ?

It is better to start with the most general settings, then go to the most special settings, and finally set the nuances …

1. Bottom. Starting with bass and low medium, one gets immediately the roots of the sound, where the fundamentals are … The general level and the grain will depend on this first setting

2. Biting. One can then set the sweet / biting balance. This is important because guitar and harp are instruments that can be easily aggressive to the ear.

3. Contour. Finally we specify the mid / high zone:
denser and hot on the left, more hollowed out and pointed on the right …
This leads to differentiate and carve into the sound.

4. Play with the Biting / Contour interaction :
Biting and Contour each operate in their own way in the same medium-high range.
• General principle: Biting ensures a global balance while Contour carves détails…
• They are cumulative if they are turned in the same direction :
dark on the left, sharp on the right.
• They draw nuanced sound profiles when they are operated in opposite directions :
for example, one is turned to 10:00 am when the other is turned to 14:00, and vice versa …

5. Think of adjusting the texture by setting the Drive (Gain) :
Drive allows you to dose the grain of the sound, from a smooth texture to the appearance of a grain, then to the overdrive on loud passages or in the entire musical game.
• The overdrive is very related to the tone settings because they work upstream of the saturating stage, like on vintage amps.
• In particular, Drive and Bottom are almost always jointly settled.

Good finds!

Guitar Poppa

LowVoltTube

LowVoltTube est une pédale originale qui associe deux fondamentaux du son guitare :
— Un étage à tube qui produit un grain authentique à partir d’un tube NOS travaillant naturellement en 9V ou 12V.
— Un circuit de type TS9 qui encadre l’étage à tube.
Le tout en qualité boutique, mais pour un prix modéré !

LowVoltTube. Préampli-overdrive avec JRC4558 et tube NOS 6ET6 (EF98)

LowVoltTube — Premier exemplaire, novembre 2018.

Continuer la lecture de LowVoltTube 

Samples : MicroCombo1W

MicroCombo1W par Guitarpoppa - MicroAmpli vintage


Avec une strato, tone neutre et juste un peu de crunch

5 improvisations blues représentant les 5 positions du sélecteur de micros
MicroCombo1W version basic, réglé son nature : tone à 12:00, volume à 11:00.
Guitare type Strato.

Samples. The Scream. Bandeau fin gris moyen - L15


Bientôt ici : quelques sons typés

Réglages guitare et MicroCombo *** bien marqués Clair ou Fat, Clean ou overdrivé…
Guitare archtop Guild X160, micros d’origine.

Merci pour votre patience !

Samples. The Scream. Bandeau fin gris moyen - L15


Moyens d’enregistrement


— Guitares  : type Strato avec micros texans Rio Grande.
— Ampli MicroCombo1W basic alimenté sur une alim 9V stabilisée standard.
— Micro SM57 placé en close mike, comme sur la photo.
— Petite égalisation pour équilibrer l’ensemble, et ajout d’une lichette de reverb room.

MicroCombo 1W

Le MicroCombo 1W est un vrai micro-ampli pour guitare ou harmonica, pas un gadget asiatique rebadgé.
Son électronique soignée, un haut parleur vintage et son boîtier en merisier massif lui donnent une grande musicalité.
Il permet de jouer pour le plaisir ou de répéter at home, avec un son que même les voisins apprécieront !


MicroCombo 1W by GuitarPoppa.com - Logo

MicroCombo GeAmp1W - Ampli germanium, HP NOS, boîtier merisier

Le MicroCombo 1W en version basic.


Continuer la lecture de MicroCombo 1W 

CoolCrunch

CoolCrunch permet d’atténuer le volume sur les hauts parleurs sans baisser le master volume de l’ampli…
Du coup on conserve le crunch sans se casser les oreilles…
Grâce à sa petite taille et sa simplicité, il trouve place à l’intérieur des combos et dans votre budget.

CoolCrunch 5 et 30. Atténuateurs HP pour amplis à tubes de 5 et 30W

CoolCrunch5. Atténuateur HP dans un Fender Champ 57 reissue

Un prototype CoolCrunch5 installé à l’arrière d’un Champ 57 reissue.


Continuer la lecture de CoolCrunch 

Transistors au germanium pour Fuzz -4

Transistors de commutation
ex : 2N404 (le classique américain)

Les premiers circuits transistorisés pour l’automatisme et l’informatique ont nécessité des composants spécifiques, francs dans leur courbe de transmission mais sans bande passante extrême pour autant. Assez proches des transistors radio fréquence, ils s’en distinguent par leur robustesse électrique et leur fréquence maximum relativement limitée.  Certains modèles produisent un grain sonore quasi vintage, convenant bien aux Fuzz Face. Ils pourraient faire autant référence que les omniprésents transistors audio de petite puissance : Les bricoleurs américains ne s’y sont pas trompés, et plébiscitent depuis longtemps le classique 2N404 …

Continuer la lecture de Transistors au germanium pour Fuzz -4 

Transistors au germanium pour Fuzz -3

Transistors haute fréquence
ex : OC44 (Rangemaster, 1966)

Les transistors au germanium pour haute fréquence sont apparus en deuxième génération. Leur technologie élaborée permettait d’obtenir un gain conséquent même aux fréquences de l’ordre de 30MHz, puis 100MHz ou plus.
Plus chers, et fragiles à leurs débuts, ils n’ont pas été très utilisés par les constructeurs de pédales, avant tout soucieux de d’économie et robustesse. L’OC44 a néanmoins été exploité par Arbiter dans le premier Treble Booster, le Rangemaster, où son gain et sa bande passante pourtant encore modeste ont parfaitement fonctionné.

Continuer la lecture de Transistors au germanium pour Fuzz -3 

Transistors au germanium pour Fuzz -2

Transistors de préamplification audio
ex : NKT275 (Fuzz Face, 1966-67)

Ce sont les transistors au germanium les plus courants. Ils ont été conçus pour les circuits de préamplification audio dans des matériels grand public ou de moyenne gamme, où ils ont rapidement remplacé les tubes. Ils se distinguent par un gain qui peut atteindre 200, avec une fréquence maximale de l’ordre de 1MHz.
Les pédales de 1966-69 ont d’abord exploité des modèles black glas comme OC75, puis en verre encapsulé comme OC76 et OC81… Les AC125 et AC126 de Philips/Mullard étant assez chers, des versions cheap comme le NKT275, et certains SFTxxx ont eu leur heure de gloire avant d’être oubliés, puis redécouverts vers 1990…

Continuer la lecture de Transistors au germanium pour Fuzz -2 

Transistors au germanium pour Fuzz -1

Transistors audio de petite puissance
ex : AC128 (Fuzz Face, 1966-69)

Ces transistors ont été conçus pour attaquer les hauts-parleurs des radios et autres produits audio grand public. Ils se distinguent des autres familles par leur puissance dissipable et leur courant de collecteur conséquents qui supposent une fabrication particulière. Certains modèles ont été reconnus dès 1967 comme apportant aux Fuzz une texture sonore plus souple, dite « crémeuse »…
Ils ont alors gagné une réputation qui a fait entrer cette famille de composants dans la culture des effets pour guitare.

Continuer la lecture de Transistors au germanium pour Fuzz -1 

Masse, ronflettes et bzz -1

Les ronflettes des alims à transformateurs, ou les sifflements des alimentations à découplage sont des défauts inhérents à leur technologie de fabrication. Elles concernent des produits cheap, et il est facile d’y remédier : on améliore ou on change. Il est d’autre bruits, ronflements ou bzzz, qui s’installent dans les systèmes d’amplification et sont plus difficiles à traiter… En effet, leurs causes matérielles sont disséminées dans l’ensemble du câblage, des micros de la guitare jusqu’aux amplis…

La cause de ses parasites se trouve dans un câblage des masses brouillon, sans structuration vraiment réfléchie. La masse est en effet un concept ambigu, qui vient de pratiques empiriques accumulées dans l’histoire de l’électrotechnique, et pas toujours recommandables…

Pour s’en faire une idée claire, on va d’abord parler du câblage en général…

Continuer la lecture de Masse, ronflettes et bzz -1 

Samples : CurvyMama (Harp)

curvymama-com-bandeau-de-titrage


Pour faire connaissance avec CurvyMama 

Un petit riff :  Sans, puis avec CurvyMama…
Bottom, Biting et Contour sont neutres (12h00). Un peu de drive, et la chaleur de la Mama.
Micro JT-30 modifié avec une cellule dynamique Shure Control Magnetic.


Réglage de Drive
3 réglages de drive  : successivement à 8h00 — 10h00 — 14h00…
Les contrôles de tonalité Bottom, Biting et Contour sont neutres à 12h00.


Effets de Contour et Biting
1. Contour : creuse le medium et pointe les aigues, ou au contraire arrondit la tonalité.
2. Biting : amène un mordant global, ou au contraire lisse le grain.

Trois sons typiques

Un rythme un peu lent avec un son plutôt clair

CurvyMama, Samples - Lent et clair• D’abord avec CurvyMama…
• Bypass pour écouter la différence.
• Et retour avec la Mama…


Une texture qui pleure et gratte

CurvyMama, Samples, Un son qui gratte• Plus de Drive et de Biting...
• Le filtre LessMids permet là aussi d’avoir du mordant sans buriner…
• Contour baissé atténue les harmoniques.


Bye Bye Swing (harmo grave)

CurvyMama, samples, Bye Bye Swing

• Là, on évite l’excès de grain en abaissant Drive et Biting..
LessMids actif pour creuser le profil de la capsule Shure Control Magnetic.
(il serait à désactiver avec un SM57…)
Contour accentue ce creusé et surtout amène du brillant.




Enregistrement des samples

• CurvyMama, version Harp, option classic.

• Harmos : Special 20 et Marine Band grave.
• Micro d’harmo : JT30 équipé d’une cellule dynamique Shure Control Magnetic.

• Ampli 2xEL84 de 1967 restauré par moi. Canal Clean, Tone plat, volume de sortie faible.
Haut parleur Weber 10F150T, préconisé pour les Fender Princeton ; boxé en bass reflex.
Un peu de reverb Holly Grail® pour le plaisir.

Samples : Hi-GeFuzz

Hi-GeFuzz - bandeau L15


Fuzz basique. (soft mais plus granuleuse qu’avec une fuzz à 2 transistors)
Speedy Sunshine of your love.
Guitare archtop, micro de manche.
Hi-GeFuzz *** option Classic Ge — Preset : Soft — Fuzz à 12h00 ; Tone à 12h00.


Fuzz comme en 69.
Un truc en mineur ancien.
Guitare type Strato, micro de manche.
Hi-GeFuzz *** option Classic Smooth — Preset : Deep — Fuzz à 14h00 ; Tone à 12h00.


Version *** Bee&Wasp : du creusé ou du medium comme aujourd’hui.
Hairy bottom.
Guitare type Strato.
Hi-GeFuzz *** option Bee&Wasp. — Fuzz à 14h00 ; Tone à 12h30.
Micro manche et preset Deep — Micro chevalet et preset Bite.


Bandeau fin gris moyen - L15

Enregistrement des samples

Samples, enregistrement


Ampli 2xEL84 de 1967 restauré par moi. Canal Clean, Baxandall en position quasi plate.
HP 10″ Weber F10-150T (préconisé pour les Fender Princeton) dans un cabinet bass reflex.
Micro Shure SM57, placé comme sur la photo.
Un peu de reverb Holly Grail® pour le plaisir.

Guitare type Strato des 80s, plutôt cheap mais ré-équipée de pickups texans Rio Grande
Guitare archtop Guild F160T de 1989, avec ses pickUps d’origine.

Modifs et customizations

geloso-g-3327-demontage-3-demonte-composants-epars-bandeau


Ce n’est pas l’ attachement au passé ou au fait main qui fait l’artisanat…
Ce sont les réalisations personnalisées, au contact direct avec le client, et des produits précisés au cours même de leur réalisation.
Il trouve ses limites dans les contraintes technologiques et budgétaires, mais encore plus dans celles de nos désirs… Alors n’ayons pas peur d’en discuter !

Continuer la lecture de Modifs et customizations 

CurvyMama : Contrôles de tonalité

Principe général

Les contrôles de tonalité de CurvyMama exploitent des circuits originaux, modelant les plages de fréquence qui font la rondeur et la clarté du son : le haut de graves vers 150 / 250Hz, et l’articulation medium/aigu entre 1 et 3 kHz…
Les circuits traditionnels opèrent rarement sur ces fréquences précises, mais plutôt sur des plages faciles à reperer mais pas forcément judicieuses sur le plan musical.

Du coup, régler la tonalité de CurvyMama peut sembler moins évident que d’en rester aux catégories banales Graves / Medium / Aigues. Cela revient à ajuster des couleurs sonores, des nuances plus subtiles, mais très intuitives. Les musiciens ont des oreilles, non ?

Bandeau medium rouge - L15 - Tonalité

curvymama mk2.0 boitier et commandes


Les commandes de CurvyMama, version Harp.

Les contrôles  de tonalité

Bottom

• Dose le niveau des graves et du bas mediums. (100 à 250Hz). Ce calage donne de la cuisse à l’harmo et des rondeurs aux guitares sans amener de basses inutiles.
• Effet quasiment neutre en position 12h.

Biting (mordant)

• Equilibre la balance générale de l’ensemble medium-aigu (500-2000Hz).
• Effet quasiment neutre en position 12h.
Vers la gauche : Colore vers une tonalité plus sombre et douce.
Vers la droite : Colore vers une tonalité plus claire et mordante…
• Très interactif avec le réglage Contour.

Contour

Contour sculpte les fréquences medium/aigues que Biting a dosées globalement.
• Il traite ensemble et symétriquement le medium vers 600Hz et l’aigu vers 3000Hz.
Vers la gauche : atténue l’aigu ET dessine une légère bosse medium.
Vers la droite : creuse le medium ET booste les aiguës.
• Effet quasiment neutre en position 12h.

Switches spécifiques de la version Harp

Le switch Less Mids permet de redresser la bande passante en cas d’excès de mediums.
Il amène un creux vers 1,5kHz. C’est bon pour l’oreille, surtout dans le cas de micros bullet à cristal, assez burins. Tout aussi utile, il diminue le risque de larsen.

Le switch Invert Phase ne modifie pas la tonalité, mais inverse la phase du signal de sortie.
Cela peut être très utile pour minimiser les risques de larsen. Pour une position donnée du musicien sur scène, il y a toujours une des deux positions qui atténue le problème.

Bandeau medium rouge - L15 - Tonalité

Repères utiles

Les réglages Bottom, Biting et Contour sont neutres quand ils sont positionnés à 12h.
C’est pratique pour vite retrouver une référence sonore et travailler ensuite sa couleur.

Les controles tous tournés de manière identique donnent un son banal.
On obtient des sonorités plus riches avec les contrôles sur des positions différentes.

Un ordre de réglage ?

Il vaut mieux commencer par les réglages les plus généraux, aller ensuite vers les réglages les plus particuliers, et doser enfin les nuances…

1. Bottom. En commençant par l’ensemble graves + bas medium, on obtient tout de suite les bases du son, là où il y a les fondamentales… Cela aide à régler le niveau et le grain.

2. Biting. On peut alors équilibrer l’équilibre doux/mordant. C’est mportant, car la guitare et l’harmo sont des instruments qui peuvent être facilement « burins ».

3. Contour. On précise enfin la zone médium/aigu : plus dense et chaude à gauche, plus creusée et pointue à droite… Ceci amène à découper, différencier, dessiner dans le son.

4. Jouer avec l’interaction Biting/Contour :
Biting et Contour opèrent chacun à leur manière dans la même zone medium-aigu,.
Principe général : Biting assure une balance globale alors que Contour découpe
• Ils se cumulent si on les actionne dans le même sens : sombre à gauche, pointu à droite.
• Ils dessinent des profils sonores nuancés quand on les actionne en sens inverse : par exemple l’un va vers 10h quand l’autre va à 14h, et inversement…

5. Penser à ajuster la texture par le réglage de Drive (Gain) :
Drive permet de doser le grain du son, d’une texture lisse à l’apparition d’un grain, jusqu’à l’overdrive, sur les passage forts ou sur l’ensemble du jeu musical.
• L’overdrive est très lié aux réglages de tonalité car ceux-ci opèrent en amont de l’étage saturant, comme sur les amplis vintage.
• En particulier, Drive et Bottom sont presque toujours à régler conjointement.

Bonnes trouvailles !

Guitar Poppa

Bandeau medium rouge - L15 - Tonalité