Transistors germanium : modèles en boîtier TO1

Les boîtiers TO1 ont été les premiers boîtiers européens tout métal équipant les transistors au germanium de grande diffusion après l’abandon du boîtier black glass vers 1965.
Cela concerne les séries ACxxx, les séries industrielles ACYxxx, ASYxxx, ASZxxx, ainsi que les fameux NKTxxx britanniques. Les 2SAxxx japonais l’ont également exploité, tandis que les USA préféraient le boîtier TO5, plus gros. Un autre boîtier TO1, plus allongé, a équipé les transistors fabriqués en Europe de l’est : certains ACxxx, les SFTxxx fabriqués sous license, et les productions nationales de ces pays.

Les boîtiers ne suivent pas toujours une stricte norme dimensionnelle, ce qui intrigue de nos jours. Cela peut aider à identifier l’origine, et parfois la qualité des transistors.
Cet article est là pour partager quelques repères et informations de base…


Le boîtier TO1 original

Transistors germanium - TO1 court - AC128, NKT275

AC128 red dot                    NKT275 authentiques                                                  Boîtiers Siemens


Le TO1 Philips-Mullard :
le classique des classiques

Le boîtier TO1 de référence est cylindrique et court, en métal mat, avec une ouverture étroite pour les connexions. Philips-Mullard l’a imposé vers 1964 comme norme de fait avec sa nouvelle série ACxxx. On le surnomme souvent «Red dot» à cause du repère coloré qui distinguait le collecteur des modèles PNP (AC125, AC128…). Le terme moins courant «Blue dot» désignait quant à lui les modèles NPN (AC127, AC176…).
Ces transistors sont recherchés, car ils sont à l’origine du fameux son crémeux des meilleures fuzz vintage — quand on les sélectionne correctement, et si on sait les biaser.

Un mot sur les NKT275

C’était le transistor originel des Fuzz Face d’Arbiter en 1966, avant l’adoption des AC128… Leur fabricant britannique Newmarket était un spécialiste des composants bon marché, et c’est par hasard que cette version cheap de l’AC125 a été à l’origine d’une pédale culte ! Ces transistors ont été très recherchés dans les années 1990, et il est aujourd’hui difficile d’en identifier avec certitude des exemplaires authentiques… Ceci pour deux raisons :

Les imitations de NKT275 sont nombreuses. Elles sont présentées dans des boîtiers parfois proches, parfois différents du boîtier originel : TO1 court, mais avec une large ouverture côté connections, TO1 long de type Europe de l’est, TO5 de type américain…
Newmarket a lui-même brouillé la situation. Il n’est pas impossible que cette firme, qui fonctionnait souvent au coup par coup, ait elle aussi conditionné des NKTxxx authentiques dans des boîtiers fort divers, en fonction des disponibilités industrielles. Face à cette confusion, certains cloneurs ont fait savoir que seuls les boîtiers TO1 originels, donc de type Philips, avec un orifice étroit, étaient sûrs. Pas tous les fabricants.

Boîtiers TO1 courts particuliers

Siemens a utilisé une variante spécifique du TO1 court. On la reconnaît à son métal brillant et à un rebord en jupe plus ou moins évasé à l’extrémité inférieure du boîtier. Le logo en S barré confirme l’identité des boîtiers.
Les transistors Siemens sont de qualité, avec souvent plus de gain et moins de courant de fuite que les concurrents, et offrent toujours un rendu vigoureux des aigus.


Le boîtier TO1 long

Composants - TO1 long
AC128 générique         Boîtiers Tungsram              SFT308, GT2307 militaire         GC301C

Ce boîtier plus long et plus fin équipait des fabrications internationales souvent sans marque et a pu pour cette raison souffrir d’une image médiocre… On peut pourtant trouver sous cette forme des versions très exploitables des AC125, AC128, AC188, tous les SFTxxx originaux, dont certains sont des classiques, ainsi que les productions nationales des pays de l’est…

Un mot sur les productions
sous license

Les ACxxx et SFTxxx fabriqués sous license dans les pays de l’est avaient des boîtiers imprimés sans marque précise. Ce sont les ancêtres des actuels composants génériques, dit OEM, qui sont maintenant quasi-majoritaires en informatique et en audio courante…
Ils ne sont pas mauvais a priori : il vaut mieux un transistor sans marque bien choisi et bien mis en oeuvre qu’un exemplaire médiocre ou raté dans une marque prestigieuse.
Bien sûr, on ne retrouvera pas exactement le son des NKT275 et des AC128 red point ou des OC75 originaux, mais leur grain est homogène s’ils sont correctement biasés, et leur timbre médium peut produire des fuzz chantantes.

Transistors Tungsram
(Hongrie)

Leurs AC125 et AC128 sont d’époque, avec le logo en T positif/négatif. Ils ont été snobés tant qu’on trouvait facilement des originaux ou de bons génériques. Maintenant que ces modèles sont épuisés ou jalousement thésaurisés, les Tungsram sont les derniers modèles vintage encore facilement disponibles, et du coup on leur redécouvre des vertus.
Voici quelques trucs  pour les sélectionner, et repérer de bon coups…

• Les modèles en boîtier mat imprimé noir ont un gain adapté et des fuites modérées.
Ce sont à mon expérience les plus faciles à exploiter dans les fuzz ou les overdrives.
• Les modèles en boîtier brillant ont un gain et des courants de fuite supérieurs.
Ils doivent être plus soigneusement triés, particulièrement ceux avec le code «HM» imprimé sur le dôme du boîtier, qui peuvent être très fuiteux, donc difficilement biasables.
• Les exemplaires bien triés offrent des caractéristiques sonores intéressantes.
Le grain est ni plat ni éraillé, et leur saturation peut être assez organique.
AC128 a un timbre typique, avec une nuance à la fois chaude et claire, assez plaisante.
AC125 est plus tranchant et nerveux, pour ceux qui aiment les fuzz plus «sharp»…
Je les utilise dans les options brillantes de mes fuzzboxes LikeYourFace et Hi-GeFuzz.


Transistors AC128 Tungsram et GC301, l’AC128 est-allemand, dans ma Fuzz LikeYourFace.
Les couleurs forment un code propre à Guitarpoppa.com, désignant les courants de fuite.


Autres modèles spécifiques
des ex-pays de l’est

Le boîtier TO1 long était le boîtier courant des transistors audio provenant de Hongrie et de l’ex-Tchécoslovaquie (séries GTxxx, GT1xxx, SFTxxx, GCxxx, 10xNUxx) ou de l’ex-Allemagne de l’est (GCxxx). Certains de ces transistors sont tout à fait honnêtes, et on peut les conseiller pour les fuzz. Quelques-uns se révèlent même très intéressants.

Transistors préamplificateurs audio
On peut faire de bonnes découvertes dans les SFT3xx en général… Par exemple :
SFT321, 322, 323 sont de bons préamplificateurs, chacun dans sa propre gamme de gain.
GT1321, 1322, 1323 en sont des versions militaires russes, de qualité renforcée.
• GC301 B ou C est un cousin est-allemand de L’AC128 occidental
A mon expérience, c’est le seul à approcher la texture fluide des AC128 Philips/Mullard.
Son produit gain x bande limité donne un timbre qu’on peut trouver un peu sombre quand on l’utilise pour les deux transistors d’une Fuzz Face®… En revanche, il s’associe très bien avec les AC125 ou AC128 Tungsram : placé en T2, Il arrondit et mouille leur texture aiguisée, et réciproquement ces derniers lui bottent les fesses dans l’aigu…
Je l’utilise souvent comme transistor de sortie dans les options classiques de mes fuzz.
• Transistors radio fréquence
Les pays de l’est ont produit d’assez bon transistors de ce type, qui, comme l’AF124 occidental, s’exploitent bien dans les treble boosters : GT2308 est parfait dans ce rôle.
• Transistors tchèques de la marque Tesla.
C’est une grande marque, mais je n’ai jamais pu en sortir un son saturé agréable…
Deux exemples parfois visibles sur les sites de vente :
GC511 se veut un AC128… Mais il a une voix de crécelle ! Il faut aimer.
GC117 est utilisable en transistor d’entrée dans les fuzz à 3 transistors.
104NU71 et sa famille seraient attractifs étant donnée la rareté des germanium NPN.
Ils se révèlent hélas peu musicaux dans les applications en préampli, overdrive ou fuzz.

A vous de fouiner et expérimenter : plein de transistors sont fuzzibles !…
Guitar Poppa.

Bandeau fin gris moyen - L15

Contacter Guitar Poppa…

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn